LOLLAPALOOZA 2017 : On en redemande…

La première édition française du festival Lollapalooza s’est tenue les 22 et 23 Juillet à Paris. Crédits photo : MORGAN BEAUMER 

Le temps d’un week-end, le célèbre festival itinérant américain était présent sur l’hippodrome de Longchamp. Destination-live.com y était. Retour sur cet événement qui a tenu toutes ses promesses. 

Créé en 1991 par Perry Farrell, leader du groupe Jane’s addiction, comme un festival de musique itinérant underground (Etats Unis et Canada), Lollapalooza s’est ouvert au fil du temps à d’autres univers musicaux. En 2010, ce festival commence son itinérance à l’international. Après avoir posé ses valises au Chili, au Brésil, en Argentine et en Allemagne, il s’est installé en France le temps d’un week-end sous l’impulsion de Live Nation France, branche nationale de l’américain Live Nation (l’une des plus grosses sociétés de production de spectacle au monde) propriétaire de l’événement. 

Avec une programmation aussi prestigieuse qu’éclectique, et les différentes expériences proposées aux publics, la première édition parisienne du festival Lollapalooza est une véritable réussite. Plus de 110 000 personnes sont venues assister aux spectacles sur les deux jours. 

 

50 artistes sur 2 jours

Ce ne sont pas moins de 50 artistes qui se sont succédés sur les quatre scènes installées au cœur de l’hippodrome de Longchamp. Le line-up a regroupé les maitres de l’electronic dance music (Martin Solveig, DJ Snake…), les incontournables de la pop culture (Lana Del Rey, The Weeknd, Imagine Dragons…) et les figures cultes du rock (Red Hot Chili Peppers, Pixies…). Pour satisfaire d’avantage les festivaliers,  les têtes d’affiche proposaient des sets d’une longue durée pouvant aller jusqu’à 1h45 (Red Hot Chili Peppers). De quoi ravir les spectateurs qui ont bravé la pluie pour assister à cette clôture de festival en beauté. 

Frank Black, chanteur du groupe Pixies sur la Main stage du Lollapalooza le dimanche 23 Juillet. Crédits photo : MORGAN BEAUMER 

Lollapalooza, un festival de musique mais pas que

Comment ne pas parler des différentes expériences proposées par le Lollapalooza. Entre l’espace Lolla Planète, dédié au développement durable, l’espace Kidzapalooza pour les enfants avec jeux et initiations musicales mais aussi l’espace gastonomique Lolla Chef parrainé par le Chef Jean Imbert, le Lollapalooza a permis aux festivaliers de vivre plus qu’une évasion musicale.

 

Une organisation presque parfaite

Malgré de légers couacs côté organisation (file d’attente pour les sanitaires interminable le samedi mais rectifié le dimanche avec des excuses publiques sur twitter, et une attente également assez longue pour pouvoir bénéficier du système cashless), les efforts de Live Nation France pour permettre d’accéder facilement au site de manière très fluide et avec un système de sécurité à la hauteur de l’événement sont à saluer.

 

Cette première édition de Lollapalooza à Paris est une réussite qui en appelle à d’autres éditions. En tout cas, nous, on en redemande… 

 

Morgan

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Pinterest
  • Tumblr Social Icon
  • Instagram

© Destination-live.com