Musique: L'interview portrait d'Amouë

Cette semaine, nous partons à la découverte de l'artiste Amouë, jeune femme de 26 ans dont son titre "Tes Larmes" tiré de son premier EP sort le 19 février. De son parcours à ses influences musicales, de son EP à ses futurs projets, sans filtre et naturelle, Amouë nous dit tout et c'est maintenant pour Destination-Live.

Bonjour Lara, pour ceux qui te découvrent à travers cette interview, peux-tu nous dire qui se cache derrière Amouë ? Quel est ton parcours ?

 

Une femme de 26 ans, des rêves plein la tête ! Après des études de Droit, je rencontre Kazy Lambist. Il me propose de collaborer sur ses titres. Un premier clip sort Big Fish, où le comédien Arnaud Binard nous fait rencontrer l’équipe (label, manageur, éditeur et tourneur) et tout se passe très vite. Promo, TV, concerts, festivals. Et puis je me suis dit pourquoi pas moi ! J’écris depuis petite, je chante et je joue du piano, alors fin 2019 je décide de monter mon projet solo avec LVCO Production, mon label. 

 

Quelles sont tes influences et inspirations musicales ?

 

J’aime beaucoup de choses ! J’ai grandi au Vietnam alors j’ai beaucoup écouté du RnB Américain mais mon père me mettait tous les jours avant d’aller à l’école A bicyclette d’Yves Montand ! J’aime les musiques sincères, celles qui ont de la profondeur. Alt-J, Jamie XX, Billie Eillish ou encore Patti Smith. J’ai une grosse période rock indé avec Phoenix, Syd Matters, Foals et aujourd’hui, j’écoute en boucle Charlotte Cardin ou encore David Numwani. J’écoute vraiment de tout suivant mon humeur. Je peux me réveiller sur du Bach et finir ma journée sur Aya Nakamura. Et maintenant, par exemple, j’écoute en boucle Divers Licence de Olivia Rodrigo.

 

Comment décrirais-tu ton identité musicale, la touche Amouë ? 

 

Sincérité, sensibilité et sensuelle. J’essaie, comme au théâtre, d’être au plus juste envers les autres et envers moi même. 

On a pu te découvrir musicalement aux côtés de l’artiste Kazy Lambist, comment s’est déroulée votre rencontre ?

On s’est rencontré pendant mes études de Droit à Montpellier. Grâce à  lui, j’ai tellement appris ! La construction d’un projet, les doutes, le succès. Il m’a fait aussi réaliser ce que je voulais faire de ma vie. C’est bête mais quand je suis sur scène je ressens une sensation ineffable. 

 

Qu’as-tu appris artistiquement à ses côtés ? 

 

La rigueur, la création, le lâcher-prise. 

 

Tu as fait également beaucoup de concerts avec Kazy Lambist sur de très jolies scènes et en tournée à travers de nombreux pays, quelles sensations as-tu ressenties au contact de ces différents publics ?

 

Tous les publics sont différents. J’adore le contact avec le public. J’aime les voir sourire, partager avec eux mes chansons, les voir chanter. J’aime les regarder dans les yeux et leur donner plein d’amour. Je suis un peu fleur bleue mais je pense sincèrement que le monde a besoin de bienveillance et d’amour. Si tu donnes confiance à ton public, il pourra encore plus se lâcher. 

 

Tu as co-écrit le titre Big Fish, comment s’est déroulée la collaboration avec Kazy Lambist sur ce morceau ?

 

Dans un studio de 20m2 à Montpellier. Je devais partir pour San Francisco pour plusieurs mois et on a écrit cette chanson un soir. L’histoire d’une rencontre, d’une séparation « I Wish you don’t go away ». 

On peut te découvrir, actuellement, sur la plateforme participative KissKissBankBank pour financer ton premier EP, il est déjà bien avancé, pourquoi as-tu décidé de faire de l’auto-production ?

 

Oui carrément ! On a réussi ! J’ai choisi l’auto-production pour être maître de mon projet. Le problème que l’on peut rencontrer aujourd’hui en signant dans un grand label, c’est qu’ils vont s’intéresser à toi si et si seulement si tu marches et puis ils vont faire de toi un produit. Il ne faut pas se mentir, ces personnes (que je respecte évidemment) pensent souvent sous l’angle de l’argent et non sous l’angle artistique. 

Ton futur EP sortira prochainement, quel univers pourra-t-on trouver sur ce disque ?

 

Alors "Tes Larmes" c’est mon premier single qui sortira le 19/02/2021! BIG NEWS ! Il sortira avec un clip réalisé par Lucille Descazaux et Marguerite Vernier. L’EP sortira à l’été 2021. J’ai déjà quelques titres de prêts, il ne manque plus qu’à faire de jolis clips. 

 

Sur cet EP, tu es entourée par de très bons musiciens, peux-tu nous les présenter ?

 

J’ai la chance d’avoir pu réaliser mon rêve grâce à mon label LVCO Production. Mathieu Gramoli en est le directeur et c’est aussi un batteur incroyable. Il m’accompagnera sur scène avec Guillaume Ferran un pianiste en or ! Ces deux artistes ont vite cerné mon univers, du coup, c’est très agréable de travailler avec eux. 

 

Concernant l’écriture de cet EP, tu abordes des sujets comme l’amour, la mort ou la vie, pourquoi t'es-tu inspirée de ces thèmes là ?

 

Ce sont des thèmes universels. Ces trois thèmes ont des places importantes dans ma vie. J’écris en fonction de ce que je vis, ressens, découvre. Je me dévoile comme un journal intime dans mes textes. Écrire me permet de mieux me connaître, de partager avec mon public des questions que l’on se pose tous. 

Afin de mieux te connaître artistiquement, on va passer au jeu des Questions express, une question, une réponse:

 

  • Les 3 albums qu’il faut avoir chez soi ?

 

Patti Smith - Horses

Juliette Armanet - Petite Amie 

Eric Serra - Le grand bleu 

  • L’artiste incontournable pour toi ?

 

Trop dur de faire un choix… Pour le moment je dirais, à suivre, c’est Iliona, une jeune artiste belge.

  • La chanson qui te fait pleurer ? 

 

Il y en a tellement ! Dernièrement Mystery of Love - Sufjan Stevens 

  • La chanson qui te fait vibrer ? 

 

Tina Turner - Proud Mary

  • La chanson qui te fait danser ?

 

Aya Nakamura - Jolie nana

  • La chanson qui te rappelle ton enfance ?

 

Yves Montand - A bicyclette 

 

  • L’artiste avec qui tu aimerais faire un duo ?

 

Benjamin Biolay 

 

  • La plus belle scène où tu aimerais te produire ?

 

Le Trianon 

 

  • Si tu étais un Festival de musique tu serais ?

 

Coachella 

 

  • L’instrument de musique qui te caractérise le plus ?

Le piano

 

  • La chanson qui a symbolisé tes confinements ?

 

Hervé - Si bien du mal 

En parlant d’ailleurs de situation sanitaire, comment as-tu vécu ces confinements artistiquement ? As-tu été plus inspirée pour écrire ? As-tu fait des Live virtuels ?

 

J’ai adoré mon confinement ! J’ai pu prendre le temps pour écrire, composer, j’avais beaucoup d’inspiration. Le calme m’a permis de prendre le temps de bien faire les choses. Oui j’ai fait des lives virtuels avec Kazy Lambist, j’avoue ce n’est pas ce que je préfère. Si je fais de la musique, c’est pour la partager avec un public. 

Tu as tourné en août dernier la belle Cover d’Hervé « Si bien du mal », qui a eu l’idée de ce clip et comment s’est déroulée cette journée de tournage ?

 

J’étais en Bretagne avec Mathieu et on s’est dit qu’on allait faire une cover. Hervé est Breton alors on voulait lui rendre hommage. C’est un artiste que j’ai beaucoup écouté pendant le confinement, il me donne la pêche. Pour le tournage, on a trouvé le spot et on a demandé aux enfants de jouer les réalisateurs. C’était un beau moment !

Après l’EP, as-tu déjà réfléchi à la création de ton premier album ? En as-tu déjà dessiné les contours et quels thèmes aimerais-tu aborder dedans ?

 

Pour le moment, je me cherche encore. J’écris beaucoup, je compose. Je pense que d’ici quelques mois, en rassemblant tous mes textes, l’aspect de l’album découlera naturellement. Je mets de l’importance à l’esthétique. Etant synesthète, je vois à travers des couleurs, des odeurs, mes créations. Ce qui est sur, c’est que ce sera un album très intime. 

Quelle va être ton actualité dans les prochains mois ?

Le 19 Février 2021 sort mon premier single "Tes Larmes" avec son clip ! J’ai trop hâte ! 

Enfin pour finir Lara, un petit mot aux personnes qui vont te découvrir à travers cette interview ?

Soyez vous même tous les autres sont déjà pris et aller streamer "Tes Larmes" !!

Merci Lara !

Arnault pour Destination-Live.com - Février 2021

Retrouvez toutes les infos sur Amouë en vous abonnant ici:

Facebook: Amouë

Instagram: Amouë

Chaîne YouTube:  Amouë

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Pinterest
  • Tumblr Social Icon
  • Instagram

© Destination-live.com