L'interview confinée de Tatiana Karma 

Confinement oblige, beaucoup se posaient la question: Mais que font nos artistes pendant ce temps ? La meilleure façon de le savoir est tout simplement de leur demander. Retrouvez à partir d'aujourd'hui, l'interview express "Spécial Confinement" à découvrir sur Destination-Live.com.

Aujourd'hui, l'interview de Tatiana Karma, actrice, comédienne, metteur en scène.

 

Comment vis-tu ce confinement ? 

De manière générale, je ne connais pas l’ennui. Et globalement, ce confinement s’est avéré très positif pour ma créativité.  Certes, j’ai perdu des contrats de travail et mon activité professionnelle s’est quasiment arrêtée. En revanche, j’ai eu le temps ! Et du coup, plein de nouvelles idées ont jailli dans ma tête ! Contrairement à toute attente, j’ai été très inspirée et productive.

J’ai écrit des chansons, inventé des chorégraphies, relu et retravaillé des textes précédents, réfléchi aux scénarios, fait des vidéos…. J’ai arrêté de me disperser et je me suis concentrée sur l’essentiel. Bref, je n’ai jamais été aussi sereine, reposée et inspirée de toute ma vie.

 

En ce moment es-tu télé, lecture, écriture ou autre activité ?

 

En ce moment, je suis surtout le sport ! Je m'entraîne tous les jours, je fais de la muscu, de la cardio, de la zumba !  

Contrairement à mes habitudes, j’ai relevé tous les challenges des réseaux sociaux :  #hermitageathome, #faistonmake et bien d’autres… 

 

Qu’est ce qui te manque le plus actuellement ? 

 

Actuellement, ce qui me manque le plus ce sont des informations claires et les pronostics précises pour pouvoir me projeter dans l’avenir. Le secteur culturel est à l’arrêt. Nous, les artistes dramatiques et les metteurs en scène, nous ne savons absolument pas quand et dans quelles conditions nous pourrons reprendre notre travail. Pour ceux qui donnent des cours, c’est aussi le flou total. Nous n’avons aucune idée sur les conditions de la reprise des ateliers. Pourrions-nous le faire ? Quels seraient les dangers ? Comment garder les 1,5m de distance de sécurité dans le jeu et comment faire à Roméo embrasser Juliette avec un masque ?

Il me manque aussi des informations claires sur les droits des intermittents et les mesures appliquées par rapport à la quarantaine. Beaucoup d’informations contradictoires circulent sur le Web. D’après les pronostics, le travail ne reprendrait pas avant la rentrée. Sachant que le régime d’intermittence se base sur un nombre d’heures effectué sur les 12 mois, les six mois d’absence d’activité pourrait s’avérer tragique pour beaucoup d’artistes. Nous attendons avec impatience les annonces du Président à ce sujet le 06 mai prochain. 

 

Qu’avais-tu prévu s’il n’y avait pas eu le confinement ? 

 

J’ai prévu de courir, être efficace, ponctuelle, fiable, réactive… Et j’ai eu le temps. 

 

Une chose que tu as pris le temps de faire et que tu ne fais pas normalement ?

 

Miracle ! J’ai rangé mes papiers ! 

 

Quel est pour toi le plus gros inconvénient du confinement ? 

Le manque de liberté pour les déplacements. Je trouve très inquiétant la fermeture des frontières, et surtout, qu’on ne sache pas quand ça va réouvrir. Ceux qui ont de la famille à l’étranger me comprendront. On se sentirait plus rassuré de savoir qu’en cas de nécessité, il y aurait des dérogations pour pouvoir voyager quand même, dans les deux sens. 

 

Ta manière de t’évader ? 

Aussi paradoxal que ça pourrait paraître, pour moi, la meilleure des évasions de la vie de tous les jours est le confinement ! Je prends du plaisir à être confinée. C’est très reposant. 

 

Quelle tenue pour rester à la maison ? 

 

Je mets des vêtements différents, des pantalons, des jupes, un short pour bronzer dans le jardin intérieur de l’immeuble, des tops… Il ne faut surtout pas ignorer les jeans ! C’est capital pour garder la ligne !

 

Comment garder la forme ? 

 

Faire du sport tous les jours, manger des légumes verts et sourire à la vie !

 

Quelle chanson selon toi symbolise le confinement ? 

 

Une chanson que j’ai écrite pour l’occasion, qui s’appelle « La Liberté ». (A découvrir en fin d'interview).

Quel est le dernier album que tu as écouté ? Ou livre que tu as lu ? 

 

J’ai enfin pris le temps de regarder le dernier film de mon réalisateur préféré, Emir Kusturica, « The Milk Way ». J’adhère absolument à tout ce qu’il fait dans le cinéma. Mon rêve serait de le rencontrer un jour. 

 

As-tu découvert des artistes durant ce confinement ? 

 

J’ai découvert un voisin-réalisateur très doué, Pierre Dodin, @dodprod. J’ai aussi découvert une styliste multiculturelle « sans frontières » Galina Vincenot. 

 

5 musiques de ta playlist pour garder la pêche ? 

- La salsa « A Las Escondidas », le reggaeton « Morado » et la Radio Latina à fond du matin au soir

- Uno de Little Big 

- Ty j mene pidmanula, chanson ukrainienne

- Requiem de Verdi

 

Et pour finir quelle est ton actu après le confinement ? 

 

J’espère que les ateliers de théâtre et les stages vont redémarrer très vite

Voici le lien :  https://hautlescours.fr/cours-theatre/tatiana-actors-studio/  
 

Au niveau des projets de la création, nous sommes en train d’élaborer une tournée pour le spectacle « Une demande en mariage » de Tchekov, version Mariage pour Tous : https://www.youtube.com/watch?v=N8LxFZ1obwA  
 

Et aussi, nous cherchons une résidence pour un nouveau projet de création théâtrale. Pour l’instant, je le garde secret, mais … il s’agit d’un spectacle d’inspiration digitale. 

Comme beaucoup d’intermittents, soit j’ai du travail, mais je n’ai pas le temps, soit j’ai le temps, mais je n’ai pas de travail. Mon souhait pour l’après-confinement serait de pouvoir me consacrer pleinement à mon travail tout en gardant du temps pour profiter de la vie.

Nathalie pour Destination-Live.com - Mai 2020

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Pinterest
  • Tumblr Social Icon
  • Instagram

© Destination-live.com