Lettre d'un Singe aux Etres de son Espèce

au Théâtre de l'Epée de Bois (Paris)

Le motif de base de la Résistance était l’indignation… nous appelons les jeunes générations à faire vivre, transmettre, l’héritage de la résistance et ses idéaux. Nous leur disons : prenez le relais, indignez-vous ! écrit Stéphane Hessel.

Ce qui indigne Stéphane Hessel en 2010 – l’existence des sans-papiers, les mauvais traitements réservés à la planète, les écarts de richesse dans le monde – est à rapprocher de la révolte de César, le premier des indignés, en 1781.

Les hommes, pis que des enragés, se servent de leur raison pour imaginer tout ce qui est propre à les rendre malheureux. D’abord, on dirait qu’ils ont établi qu’ils ne seraient pas égaux. Qu’il y aurait dans la même espèce des « Possédant tout » et des « N’ayant Rien ».

En 2019, si nous regardons le monde dans lequel nous vivons avec les yeux de César, il est évident que le saccage de la Nature, la disparition des autres espèces ne vont pas rendre l’Homme plus heureux. Encore une fois, l’Homme ne fait qu’accroitre son propre malheur. On retrouve aujourd’hui cette folle inégalité entre les êtres humains, qui révolte tant César. Cette même injustice entre les Possédant-tout et les N’ayant rien. Impossible de ne pas se dire, comme César : L‘Homme est dingue !


Nous allons prendre le relais. Faire entendre le cri de révolte du Singe et aussi son rire. Faire entendre La Lettre d’un Singe aux êtres de son espèce de Restif de La Bretonne, un texte de salut public avec, dans le rôle de César-Singe, l’acteur Eddie Chignara.

Auteur: Nicolas Restif de La Bretonne

Mise en scène: Elisabeth Chailloux

Avec Eddie Chignara

Scénographie et lumières: Yves Collet

Vidéo: Laurent Rojol

Son: Madame Miniature

Costumes: Dominique Rocher

Régie Générale: Simon Desplebin

Le mardi 15 et mercredi 16 décembre à 19h30 au Théâtre de l'Epée de Bois (Paris 12)

 

Toutes les infos sur: Théâtre de L'Epée de Bois 

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Pinterest
  • Tumblr Social Icon
  • Instagram

© Destination-live.com