A la recherche des Space Invaders...

avec Anthony (2/4)

Peut-être, les avez-vous remarqués au détour d’une rue en vous baladant dans Paris, Rome, Los Angeles ou dans de nombreuses villes de France. Ils, ce sont les « Space Invaders », oeuvres pixelisées et réalisées en carrelage ou en petits carreaux de mosaïque par l’artiste français Invader qui s’est inspiré du jeu vidéo paru en 1978. 

 

Une invasion dans le paysage urbain au gré des rues où les lieux choisis ne sont pas le fruit du hasard mais d’une sélection de l’artiste, qu’elle soit esthétique ou tactique. Montrer l’oeuvre, parfois la camoufler pour ne pas que l’Art reste éphémère. Et le message de l’artiste est clair: rendre l’Art accessible à tous, la rue devient alors un formidable terrain de jeu. A ce jour, près de 3 600 Space Invaders sont disséminés à travers le monde dont certains, insolites, reposent au fond de la mer ou sont actuellement en orbite à bord de l’ISS. 

 

Depuis 2014, l’application Flash Invaders permet de scanner en temps réel les oeuvres sur votre smartphone, vous rapportant ainsi des points selon la taille ou l’accessibilité des Space Invaders. Un classement est ainsi effectué en temps réel à travers le monde où se côtoient près de 42 000 joueurs.  Et quoi de mieux pour fêter les 20 ans de « l’Invasion » de donner la parole à ces joueurs justement passionnés de Street Art mais surtout fans des petites mosaïques dissimulées ici ou là par l’artiste Invader.

Julia, Anthony, Virginie et Béatrice sont nos quatre portraits que vous découvrirez au fil des jours, en plongeant au coeur du monde passionnant des Chasseurs d’Invaders. 

Après Julia hier (à lire ici), c'est au tour d'Anthony de nous faire partager sa passion pour les Space Invaders.

Nom: Anthony
 
Age: 31 ans
 
Val de Marne (94)
Classement:  30ème
Insta: @147piop148
Page Facebook: @DarthInvader, Space Invader hunter

A quand remonte ta passion pour les Invaders ?

 

Cela remonte à environ 9 ans, je venais d'arriver sur Paris et un de mes collègues m'avait montré une mosaïque sur un mur en m'expliquant de quoi il s'agissait. J'avais trouvé le concept sympa et original, permettant de voir la ville sous un autre angle. Peut être que le fait d'être un fan de jeux vidéos m'a permis d'être réceptif à cette forme d'art.

J'ai commencé à répertorier ceux que je croisais dans la capitale,  à les prendre en photo avec mon téléphone. A ce moment là, le site de l'artiste n'était pas aussi développé qu'aujourd'hui, certains réseaux sociaux comme Instagram ( qui est une véritable mine d'or) n'existaient pas, et rares étaient les infos sur le net.
C'est au cours de l'été 2014, lorsque l'application est sortie, que j'ai vraiment passé un cap. Je me disais au début :"je ne vais faire que ceux de Paris", puis quelques mois plus tard, j'ai élargi aux autres villes de l'hexagone, puis l'Europe... en octobre prochain, je me rendrai sur un autre continent...

  

Que représente pour toi les Invaders et le Street Art en général  ? 

 

Les Space Invaders m'ont permis de voir la ville sous un autre angle. Je ne faisais pas attention aux oeuvres de street artistes auparavant. Même si Invader reste mon préféré, il m'a permis de découvrir d'autres artistes. Mais je suis loin d'être un expert et je ne suis pas sensible à toutes les formes d'art de rue.

 

Te souviens-tu de ton tout premier Invader que tu as flashé sur l’application Flash Invaders ?

 

Mon tout premier flash sur l'application était à Paris, ce devait être PA_334 (Quartier du Jardin des Plantes) ou PA_936 (Quartier d'Austerlitz), difficile de me souvenir, surtout que j'ai eu deux comptes, mon premier téléphone ayant rendu l'âme, j'ai du tout reprendre du début, heureusement je n'en avais fait qu'à Paris. Mais je pense que c'était l'un de ces deux, car ils se situent à côté de mon ancien lieu de travail, et j'avais voulu les flasher en priorité.

Dans quelles autres villes « envahies » as tu été pour découvrir d’autres Invaders ?

 

Au total je me suis rendu dans 39 villes à travers 9 pays. Je viens tout juste de rentrer de Ravenne en Italie. Ma prochaine ville: Rome en mai prochain.... A moins qu'une autre ne soit envahie d'ici là.

Le plus bel Invader, pour toi, que tu as trouvé à Paris ?

 

Difficile à dire. Je n'ai pas vraiment un Space Invader préféré en particulier.
Les tout premiers n'étaient pas franchement beaux. Petits, employant souvent des couleurs ternes. Avec le temps, Invader a commencé à composer des mosaïques plus complexes représentant des personnages de la pop culture ou autre.
J'aime bien le PA_1271 (Canard prenant son envol) car je travaille juste en face, et j'ai été agréablement surpris de le voir un matin en arrivant au travail. J'avais été le premier à le flasher.
Le travail le plus abouti sur les Space Invaders parisien ? À mon avis: Le Schtroumpf du Canal Saint Martin PA_1147, ainsi que PA_1317, qui représente le romancier américain William Burroughs. (Voir photo ci-dessus)

A quoi ressemble une journée « chasse » pour toi ? Comment t’y prends tu ?

 

En général, je me rends sur Paris la nuit, après mon travail, il est plus simple de circuler et de se stationner. Vu la vitesse à laquelle certaines pièces disparaissent, j'évite généralement d'attendre qu'il y en ai trop à flasher. Je m'y rends le plus rapidement possible. Concernant les autres villes, j'établis des cartes avec les emplacements des différents Space Invaders, il faut parfois faire un véritable d'investigation, en fouinant sur les réseaux sociaux, streetview ou autre. D'autres joueurs me donnent aussi des adresses ou me passent leurs cartes. Suivant la ville envahie, il faut ensuite prévoir le temps que je dois mettre pour tout flasher, choisir les dates pour les billets d'avion ou de train, en fonction de mon emploi du temps et des prix, se renseigner sur les éventuels transports en commun sur place, prévoir un logement, repérer de bonnes petites adresses de restaurants et de bars... un vrai travail de fourmi.

Si tu devais aider quelqu’un qui débute dans la recherche d’Invaders, quel(s) conseil(s) et quel(s) message(s) lui donnerais tu ?

 

Je lui conseillerai de commencer par Paris, il doit rester entre 500 et 600 mosaïques à vue de nez, l'occasion de prendre énormément de points.
Ensuite, ne pas hésiter à voyager pour découvrir d'autres contrées. C'est grâce à ce jeu que je me suis bougé et je prends plaisir à voyager et à partager mes découvertes.
Flash Invaders m'a également permis de rencontrer de nombreux autres joueurs, et je me suis rendu compte que ce jeu réunissait des personnes aux profils totalement différents.

Quel message aimerais-tu dire à l’artiste français Invader ?

 

Un message pour Invader: Revenez poser des Space Invaders dans le Gers svp.
Et si j'avais une question : Avez-vous déjà pensé à arrêter votre activité ? Quand pensez vous raccrocher (le plus tard possible j'espère)?

Merci Anthony

Par Arnault

Mars 2018

Retrouvez le portrait de Julia en cliquant ici

Retrouvez le portrait de Béatrice en cliquant ici

Crédits Photos: Anthony

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Pinterest
  • Tumblr Social Icon
  • Instagram

© Destination-live.com