A la recherche des Space Invaders...

avec Béatrice (3/4)

Peut-être, les avez-vous remarqués au détour d’une rue en vous baladant dans Paris, Rome, Los Angeles ou dans de nombreuses villes de France. Ils, ce sont les « Space Invaders », oeuvres pixelisées et réalisées en carrelage ou en petits carreaux de mosaïque par l’artiste français Invader qui s’est inspiré du jeu vidéo paru en 1978. 

 

Une invasion dans le paysage urbain au gré des rues où les lieux choisis ne sont pas le fruit du hasard mais d’une sélection de l’artiste, qu’elle soit esthétique ou tactique. Montrer l’oeuvre, parfois la camoufler pour ne pas que l’Art reste éphémère. Et le message de l’artiste est clair: rendre l’Art accessible à tous, la rue devient alors un formidable terrain de jeu. A ce jour, près de 3 600 Space Invaders sont disséminés à travers le monde dont certains, insolites, reposent au fond de la mer ou sont actuellement en orbite à bord de l’ISS. 

 

Depuis 2014, l’application Flash Invaders permet de scanner en temps réel les oeuvres sur votre smartphone, vous rapportant ainsi des points selon la taille ou l’accessibilité des Space Invaders. Un classement est ainsi effectué en temps réel à travers le monde où se côtoient près de 42 000 joueurs.  Et quoi de mieux pour fêter les 20 ans de « l’Invasion » de donner la parole à ces joueurs justement passionnés de Street Art mais surtout fans des petites mosaïques dissimulées ici ou là par l’artiste Invader.

Julia, Anthony, Virginie et Béatrice sont nos quatre portraits que vous découvrirez au fil des jours, en plongeant au coeur du monde passionnant des Chasseurs d’Invaders. 

Après Julia (à lire ici) et Anthony (à lire ici) c'est au tour de Béatrice de nous faire partager sa passion pour les Space Invaders.

Nom: Béatrice
 
Age: 44 ans
 
Ville: Paris (75)
Classement:  16ème
Insta: @beabookingstories

A quand remonte ta passion pour les Invaders ?

 

Depuis le lancement de l’application Flash Invaders en juillet 2014. Avant que l’appli ne sorte, je n’avais même jamais vu ces mosaïques alors qu'une des plus grandes pièces était à l’angle de chez moi, le Mario de la rue du Plâtre (4è). J’ai alors réalisé que l’on ne voit les choses que lorsque l’on les regarde ;)

  

Que représente pour toi les Invaders et le Street Art en général  ? 

 

C’est une sorte de musée à ciel ouvert, ouvert à tous où toutes les formes d’expression sont permises.

Grâce à Invader et à mes multiples chasses, j'ai découvert des artistes talentueux comme GZUP et ses petites pieuvres toutes uniques, tous comme mes Invaders préférés et d’ailleurs souvent posés à côté. Mais aussi Ezkstreetart «  Dans quel monde Vuitton ?  », Gregos et ses petits masques …., Obeygiant et ses fresques surdimensionnées, etc... Mais en quelque sorte une grande chasse aux trésors différente tous les jours.

Te souviens-tu de ton tout premier Invader que tu as flashé sur l’application Flash Invaders ?

 

Oui, le plus beau à mes yeux est le PA_1097 "La Joconde" Rue du Louvre et le plus parisien; aujourd’hui disparue car volée...

Dans quelles autres villes « envahies » as tu été pour découvrir d’autres Invaders ?

 

Amsterdam, Berlin, Londres, Barcelone, Vienne, Rome, Genève, New York, etc... Une cinquantaine pour l'instant car je ne compte pas m’arrêter là…….

Le plus bel Invader, pour toi, que tu as trouvé à Paris ?

 

Tous pour moi ont une valeur particulière car tous, en fonction de leur localisation, représentent un moment important de ma vie. Il y a un invader partout où ma vie a été intense. Ma maternelle Rue du Paradis, mon école rue Martel, devant l’hôpital où mon fils est né, devant l’église où mes parents se sont mariés, Place Frantz Litz où j'ai embrassé mon premier copain, au 54 Boulevard Voltaire où j’ai habité 10 ans,... Tous représentent une partie de ma vie.

A quoi ressemble une journée « chasse » pour toi ? Comment t’y prends tu ?

Depuis que je suis dans le top 20, les journées "Chasses" sont beaucoup plus tranquilles car j’ai déjà flashé tous les Invaders Parisiens (en toute simplicité bien sûr). Hormis les quelques réactivations et les nouvelles pièces d’Invader, les chasses sont rythmées surtout par de bons restos et les bistrots du quartier des Invaders nouvellement posés.

Si tu devais aider quelqu’un qui débute dans la recherche d’Invaders, quel(s) conseil(s) et quel(s) message(s) lui donnerais tu ?

Du courage, de la persévérance et du plaisir dans la quête d’un certain Graal. Amusez-vous et ayez de l’ingéniosité pour débusquer les Insiders (Invaders dans des endroits privés).

Quel message aimerais-tu dire à l’artiste français Invader ?

 

Tu as changé ma vie et ma conception de celle-ci… Mais ça, il le sait déjà.

Merci Béatrice

Par Arnault

Mars 2018

Retrouvez le portrait de Julia (ici) et celui d'Anthony (ici)

Crédits Photos: Béatrice 

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Pinterest
  • Tumblr Social Icon
  • Instagram

© Destination-live.com