A la recherche des Space Invaders...

avec Julia (1/4)

Peut-être, les avez-vous remarqués au détour d’une rue en vous baladant dans Paris, Rome, Los Angeles ou dans de nombreuses villes de France. Ils, ce sont les « Space Invaders », oeuvres pixelisées et réalisées en carrelage ou en petits carreaux de mosaïque par l’artiste français Invader qui s’est inspiré du jeu vidéo paru en 1978. 

 

Une invasion dans le paysage urbain au gré des rues où les lieux choisis ne sont pas le fruit du hasard mais d’une sélection de l’artiste, qu’elle soit esthétique ou tactique. Montrer l’oeuvre, parfois la camoufler pour ne pas que l’Art reste éphémère. Et le message de l’artiste est clair: rendre l’Art accessible à tous, la rue devient alors un formidable terrain de jeu. A ce jour, près de 3 600 Space Invaders sont disséminés à travers le monde dont certains, insolites, reposent au fond de la mer ou sont actuellement en orbite à bord de l’ISS. 

 

Depuis 2014, l’application Flash Invaders permet de scanner en temps réel les oeuvres sur votre smartphone, vous rapportant ainsi des points selon la taille ou l’accessibilité des Space Invaders. Un classement est ainsi effectué en temps réel à travers le monde où se côtoient près de 42 000 joueurs.  Et quoi de mieux pour fêter les 20 ans de « l’Invasion » de donner la parole à ces joueurs justement passionnés de Street Art mais surtout fans des petites mosaïques dissimulées ici ou là par l’artiste Invader.

Julia, Anthony, Virginie et Béatrice sont nos quatre portraits que vous découvrirez au fil des jours, en plongeant au coeur du monde passionnant des Chasseurs d’Invaders. 

Nom: Julia
 
Age: 31 ans
 
Ville: Annecy (74)
 
Classement: 174ème
Insta: @juliettadelasvegas

A quand remonte ta passion pour les Invaders ?

 

J'ai découvert les intrigantes mosaïques lors de mon 1er séjour à Paris, en 2007, alors quand je suis venue y vivre en 2010 et que j'en ai découvert à tous les coins de rue, j'ai su que je n'allais jamais m'ennuyer les weekends !! Au début, avant que l'application ne sorte en 2014, je les prenais en photos et les gardais précieusement dans un album.

J'avoue que depuis que je n'y vis plus, c'est un peu frustrant de voir tant de nouveautés parisiennes sans pouvoir les flasher à ma guise ! 

 

Que représente pour toi les Invaders et le Street Art en général  ? 

 

J'adore le Street Art, je trouve ça génial que tout un chacun puisse s'exprimer et faire profiter de son art sur les murs des villes. J'adore ce que fait le maire du 13ème arrondissement, en invitant des artistes à décorer les façades des murs de ces grandes barres d'immeubles qui sont bien vilaines à la base.

Les Invaders en particulier m'ont permis de découvrir la ville de Paris autrement, je suis allée me balader dans des quartiers où je ne serais certainement jamais allée autrement, grâce à eux je suis beaucoup sortie de ma zone de confort. 

 

Te souviens-tu de ton tout premier Invader que tu as flashé sur l’application Flash Invaders ?

 

Bien sûr ! La Panthère Rose rue de Charonne, juste à côté de chez moi ! J'étais hors de moi le jour où elle a été volée ! Heureusement la #reactivationteam a réagi très vite et elle est revenue un mois plus tard !

 

Dans quelles autres villes « envahies » as tu été pour découvrir d’autres Invaders ?

 

Aix en Provence, Marseille, Lyon, Bruxelles, Rome, New York, Miami, Barcelone, Londres, Ravenne, Montpellier, Lille, Genève. 

Programme pour 2018 : quelques séjours à Paris pour flasher les nombreux petits nouveaux, Grenoble, Avignon, Clermont Ferrand !

 

Le plus bel Invader, pour toi, que tu as trouvé à Paris ?

 

Hmmm pas facile, j'ai droit à un top 3 ? Le Chat d'Alice dans le Marais, Bugs Bunny vers Châtelet et le pingouin à St Michel 

 

A quoi ressemble une journée « chasse » pour toi ? Comment t’y prends tu ?

 

J'ai acheté les bouquins Invasion de Paris, alors je m'organise par quartier. Je vise un arrondissement, je vérifie ceux que je n'ai pas, et je me base aussi sur les photos qui sont postées sur Instagram, avec le #invaderwashere. Je note les localisations approximatives si je ne trouve pas le nom des rues, et je me prépare un itinéraire. J'ai toujours avec moi un petit carnet dans lequel je note les nouveaux Space, et ceux qui sont réactivés, ils sont eux aussi classés par arrondissement.

 

Si tu devais aider quelqu’un qui débute dans la recherche d’Invaders, quel(s) conseil(s) et quel(s) message(s) lui donnerais tu ?

 

Je lui dirais "ouvre les yeux et lève la tête" ! Vas hors des sentiers battus, et rejoins la communauté sur Instagram, c'est le meilleur moyen pour trouver de bonnes idées de balades !

 

Quel message aimerais tu dire à l’artiste français Invader ?

 

Keep going dude!! Et viens à Annecy !!!! 

Merci Julia

Par Arnault

Mars 2018

Retrouvez le portrait d'Anthony en cliquant ici

Retrouvez le portrait de Béatrice en cliquant ici

Crédits Photos: Julia R.

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Pinterest
  • Tumblr Social Icon
  • Instagram

© Destination-live.com